Le sac en tissu, réutilisable à l’infini mais souvent inutile

La bataille des sacs tissus, papiers ou plastiques est une réelle controverse du moment. Tout est question d’écologie et d’utilité. Est-ce que celui en tissu finira-t-il à emporter ce combat ? Qui sait ? Par contre, il est préférable de mettre un point sur ses avantages par rapport aux autres bag.

Le sac en tissus : plus bénéfique

Il existe deux types de bag en tissus : celui en textile classique et celui en tissu biologique. Pour sa texture, c’est la besace qui remplace le plus les sachets en plastiques. D’ailleurs, son utilisation permet de préserver l’environnement, en réduisant l’usage de plastique non dégradable. Son textile est composé à 100% de coton biologique. Ce qui exclut également le composant chimique tel que le pesticide ou OGM. En plus d’être écologique, le tote-bag est résistant et durable. En effet, on peut porter de  lourdes charges, même à travers des kilomètres. À part le côté pratique, cet emballage est choisi pour son esthétisme. C’est un objet tendance qui peut-être personnalisé de différentes manières. C’est la raison pour laquelle plusieurs personnes ont un penchant pour cet accessoire. Son style, le différencient des autres emballages, et c’est un atout principal de son succès.

Sac en tissus entièrement écolo

Ce sac est baptisé « sac à vie » dans plusieurs pays. Pourquoi ? Pour la simple raison qu’il est réutilisable jusqu’au moment où il se déchire. Il arrive même que les magasins les remplacent gratuitement s’ils sont endommagés. Sa matière première est soit le coton, soit la résine de polypropylène. Cette dernière est une fibre fine et douce. Cela permet à son utilisateur de bénéficier d’une matière non toxique. D’ailleurs, le polypropène est connu pour sa composition antibactérienne et anti alcaline.

Tote-bag écologique : réalité ou mythe ?

Une étude menée à ce sujet confirme que le sac en tissu n’est écologique que si on le réutilise régulièrement. Ainsi pour un sac en coton biologique, il faut une réutilisation au minimum 149 fois pour lutter contre les variations climatiques. Entre autres, ce chiffre est basé sur des indicateurs et des critères mesurant la toxicité d’une substance pour l’humanité. Au final, le sac en tissus n’est pas très efficace pour assurer le relais des sacs en plastique, à condition qu’il soit réutilisé des centaines de fois. Seulement, la réalité est loin d’atteindre cet objectif. De plus, le sac en tissus est un objet à valeur marketing qui risque de se répandre à toute vitesse.

PAO : comment préparer son fichier de personnalisation ?
Comment prévoir assez de cartons de déménagement ?